Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
 
Tout pâle dans la nuit brune
Pierrot cherche Colombine.
Elle est partie. Avec qui ?
Il pleure, il est chagrin.
Il implore la lune :
Aurait-elle vu la coquine
S’enfuir dans le lointain ?
Partie, mais avec qui ?
Arlequin l’a-t-il séduite,
Cette infidèle maudite ?
 
Tandis que Pierrot triste à mourir
Ne pouvant la chérir 
Veut se laisser périr,
Court-elle le guilledou
Avec un fou ?
Elle est partie…Avec qui ?
A son retour,
Qu’en sera-t-il de leur amour ?
Sera-t-elle au moins penaude
De sa maraude ? 
Elle est partie…
 
Las ! Malheureux Pierrot,
Ne fais pas le sot.
Colombine est femme et souvent femme varie.
Voici le jour, relève ton visage,
Regarde, amoureux transi,
Sèche tes larmes !
La vois-tu ? Elle court vers toi, n’est-ce pas magie ?
La nuit t’aura menti pauvre Pierrot,
Colombine la volage
N’aime que toi !
Offre-lui bonheur et joie…  
Tes nocturnes alarmes
Garderas secrètes, n’est-ce pas ?
 
 Fredaine
Tag(s) : #Textes de participants, #Textes de l'atelier, #Fredaine, #Nuit de la lecture, #La Passagère

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :