Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le citron qui voulait être une orange

Je suis le jaune citron, je prospère surtout sur les citronniers et je rêve d’être l’orangé qui prospère sur les mandariniers. 

J’ai toujours eu des difficultés à assumer ma couleur : le jaune citron n’est pas vraiment pâle, mais il est discret, il manque de personnalité, dans une corbeille de fruits, il disparaît. Qui s’aperçoit de l’existence d’un citron dans l’environnement d’oranges ou de mandarines, ou même de pommes rouges, joufflues et rebondies à souhait ? 

Ma mère me disait toujours : « Mais prends un peu de couleur, regarde tes petits camarades, extériorise-toi, prends de l’assurance ! ». Mais plus elle me disait cela, plus je pâlissais, plus je me décontenançait, plus j’essayais de me faire oublier. 

D’ailleurs, soyez attentifs, que ce soit dans une ville, dans un village, y voit-on  beaucoup de jaune citron ? Alors, lorsqu’on est jaune citron, on se sent différent, exclu, mal aimé, abandonné.

Enfin, à l’âge adulte, je m’y suis fait, je me suis dit que la discrétion est la politesse des grands, qu’il vaut mieux être réservé que rasoir et trop exubérant et j’ai mieux accepté ma couleur, celle que j’ai de naissance.

Mais je garde au fond de moi le regret d’avoir eu une mère orangée, d’être un petit orangé, d’avoir une vivacité, une joie de vivre d’orangé et de connaître en société tous les regards tournés vers les orangés

Christine L.  

Tag(s) : #Christine L., #Couleurs 2019, #Textes de participants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :