Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Canicule...   

 Je n'ai pas de chien, mais, si j'avais un chien, il serait là, avachi. Car un chien, oui madame, ça  s'avachit, surtout quand il fait chaud.

Mon chien serait là, plaqué sur les tomettes, aplati, amorphe, le souffle rauque. Œil mi-clos, la langue flasque, il serait là, répandu comme une flaque, liquéfié.

Mais je n'ai pas de chien. Quoique… Parfois, il y a bien longtemps, j'entendais dire que j'avais du chien.

Mais je n'ai plus de chien, depuis belle lurette.

Il fait une chaleur !...un temps de chien, une canicule.

La chaleur est immense, silencieuse, brute épaisse qui me colle à ma robe.

Mon corps est lourd, il pèse des tonnes, l'air lui même a pris du poids. J'étouffe, je meurs de chaud.

Mais je veux avoir encore un peu de chien, alors je fais face, je me tiens debout,    sur mes pattes arrière, je fais la belle pour avoir un glaçon. Je fais celle qui ne colle pas, celle qui s'envole, légère…

Ma grand mère, Mamy, avait un chien, un joli toutou blanc, Cyrius, il est resté très seul lorsqu'elle est morte, un jour de Juillet 83. Mamy est arrivée, les yeux cernés d'ombres violettes, le souffle rauque, elle est morte, dans mes bras, terrassée par une crise cardiaque, dans la grande chaleur de midi.

Pierrette C. 

Tag(s) : #Pierrette C., #Textes de participants, #canicule

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :