Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Elle coule mais ne ruisselle pas. La lenteur est son essence. Le soleil qui l’a parfois assommée a laissé de son or dans ses reflets. Chaque chose s’enrobe de ses méandres soyeux. Sur la langue, point de violence mais des évanescences en chapelet, sitôt apparues, sitôt remplacées. Elle se fait insaisissable et cependant perdure avec patience.                                                                                      Sa rondeur se décline de l’ambre chatoyant au vert assombri, de l’âpre mesuré au sucré délicat.  

Suggérant  sans imposer, elle s’affirme en une permanence légère. Vaillante ambassadrice, elle porte un pays tout entier qui nous habite à chaque bouchée. Elle relève une fadeur ou adoucit l’âcre. Sa généreuse nature sublime le simple et l’emporte vers de nobles délices.

Toujours fidèle au souhait de son créateur bienveillant et protecteur, elle en prolonge le vœu : « faites moi pauvre… je vous ferai riche ! »

Dominique B.      

Tag(s) : #Dominique B., #Textes de l'atelier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :